Opérations versus Transformation au niveau de l’entreprise
L’architecture d’entreprise modélise le fonctionnement d’une entreprise en séparant clairement des processus d’opérations et de transformation.
Le fonctionnement courant repose sur les « opérations » que l’entreprise conduit et dont la nature dépend naturellement de son secteur d’activités. Ces opérations correspondent aux tâches récurrentes réalisées par les employés de l’entreprise pour fournir des biens ou des services à ses clients.
De façon à pouvoir être déployées et répliquées efficacement, ces opérations nécessitent d’être formalisées sous la forme de processus. Cette formalisation correspond à la création d’un « modèle d’opérations ».
Si des opérations, conduites efficacement en étant adossées à un modèle formalisé, permettent de faire fonctionner une entreprise à un instant donné, cela ne suffit clairement pas à garantir sa pérennité : elle se trouvera livrée à la merci de ses concurrents qui ne tarderont pas à proposer des produits ou des services captant une partie de sa clientèle.
Au-delà des opérations, une entreprise doit ainsi se transformer en permanence pour innover. Si les opérations garantissent le fonctionnement actuel de l’entreprise, la transformation doit en préparer le futur.
De la même façon que les opérations de l’entreprise doivent être modélisées, la transformation doit également s’appuyer sur un modèle, dit « modèle de transformation ».
Run vers Build au niveau du SI
L’articulation « Opérations / Transformation » au niveau de l’entreprise se décline au niveau de la Fonction SI selon les concepts « Run / Build ».
Les opérations de l’entreprise sont soutenues par des patrimoines applicatifs représentant les services récurrents mis à disposition par la DSI dans le cadre du « Run ».
La part « Transformation » vise à faire évoluer l’entreprise pour l’adapter au mieux à son contexte et la rendre plus performante. Cela se traduit par des projets d’évolution au niveau des différentes directions de l’entreprise. Du fait du positionnement du système d’information au cœur du fonctionnement des entreprises, la plupart des projets d’évolution ont un volet IT, ce qui constitue le « Build » au sein de la DSI.