Cost House : Pour la 3ème année consécutive, vous pilotez pour AREVA le programme de formation « Design to Cost » avec le cabinet Cost House, de quoi s’agit-il ?

Photo Sylvain Deshayes AREVA
Syvlain Deshayes : Ce programme a été mis en place pour promouvoir les approches de Design to Cost au sein d’Areva. L’objectif des deux journées de formation est de permettre aux participants d’appréhender les concepts clés du « design to cost » et de partager les conditions qui permettent d’engager une telle démarche sur de bonnes bases : acteurs à impliquer, anticipation dans le cycle projet, nature des projets …

 

CH : Qui participe à cette formation ?

SD : Plus de 200 collaborateurs ont déjà suivi cette formation, qui a été conçue pour répondre aux attentes d’un public varié : management, ingénierie, projets, achats, système d’information… Nous cherchons à atteindre le public le plus large possible et à dépasser la « masse critique » qui permet une évangélisation sur la méthode et les outils associés, point clé dans la démarche de conduite de changement nécessaire dans l’entreprise.

CH : Comment avez-vous construit cette formation ?

SD : Sur la base d’une trame initiale proposée par Cost House, nous avons adapté le déroulement, les exemples et les nombreuses applications pratiques avec notre équipe interne. C’était essentiel dans le contexte des activités du groupe AREVA, du fait de leur grande variété mais aussi des champs de contraintes technologiques, industrielles et réglementaires qui s’imposent à nous. Ces travaux, ainsi que le partage de l’animation a permis à mon équipe de se professionnaliser, au contact des experts du cabinet Cost House.

CH : Quels sont les points forts que vous retenez ?

SD : Les animateurs Cost House combinent à la fois une maîtrise parfaite de l’animation de formation, avec une pédagogie très adaptée à nos publics. Leur expérience opérationnelle permet d’ajouter à la théorie et aux exercices pratiques de nombreux exemples concrets qui crédibilisent le discours et les outils présentés. La mise en situation pratique des participants ouvre les portes au passage à la pratique.