Par Joachim Treyer

 

Le processus de construction budgétaire annuel est souvent vécu comme un exercice rigide et peu adapté au rythme de fonctionnement réel de l’entreprise qui n’est pas aligné sur des échéances fiscales.

 

Dans une démarche de construction budgétaire classique les objectifs sont fixés puis déclinés selon un mode de management « top – down » dit « Command and Control ».

L’approche « Beyond Budgeting » a pour ambition de rendre plus agile ce mode de management et de repenser les systèmes de contrôle de l’entreprise dont le budget fait partie.

 

 

Cette approche ne prétend pas renoncer à la planification ou à l’allocation de ressources. Elle propose en revanche 12 principes fondateurs dont l’objectif est de passer d’un modèle de management « Command and Control » traditionnel à un modèle de management plus agile.

 

1. Ambition : Engager les équipes autour de causes audacieuses et nobles, non cantonnées à des objectifs financiers à court terme.

 

2. Valeurs : Gouverner à travers des valeurs partagées et un bon jugement et non par des règles détaillées et des règlements.

 

3. Transparence : Rendre l’information ouverte pour favoriser l’autorégulation, l’innovation, l’apprentissage et l’auto-contrôle.

 

4. Organisation : Cultiver un fort sentiment d’appartenance et s’organiser autour d’équipes responsables afin d’éviter le contrôle hiérarchique et la bureaucratie.

 

5. Autonomie : Faire confiance aux équipes en leur donnant des libertés d’action.

 

6. Clients : Concentrer les énergies sur les besoins des clients.

 

7. Rythme : Organiser dynamiquement le processus de gestion selon le rythme de l’activité opérationnelle de l’entreprise et pas uniquement selon l’année civile.

 

8. Objectifs : Définir des objectifs ambitieux à moyen-terme plutôt que des cibles fixes à court-terme.

 

9. Prévisions : Faire de la planification et de la prévision un processus continu et pas un exercice annuel figé.

 

10. Ressources : Favoriser un état d’esprit de « maîtrise des coûts » et allouer les ressources selon les besoins plutôt que par des allocations budgétaires annuelles détaillées.

 

11. Performance : Évaluer la performance de manière holistique en favorisant les retours d’expérience entre pairs pour l’apprentissage et le développement.

 

12. Récompenses : Récompenser les succès partagés contre la concurrence plutôt que l’atteinte d’objectifs figés.

 

 

On le constate à la lecture de ces 12 principes, l’approche « Beyond Budgeting » dépasse largement le cadre de la seule construction budgétaire.

 

En l’occurrence, concernant cette dernière, une démarche « Rolling Forecast » offrant un horizon prévisionnel sur une période glissante semble bien répondre à l’objectif 9 qui consiste à faire de la planification et de la prévision un processus continu et pas un exercice annuel figé.

 

L’approche « Beyond Budgeting » constitue ainsi plus une démarche ambitieuse pour rendre plus agile le management et le pilotage de l’entreprise qu’une méthode alternative de construction budgétaire.